Rôle de l’accompagnateur en préparation mentale

Quel est le rôle de l’accompagnateur en préparation mentale ?

L’accompagnateur intervient auprès de l’Individuel et de l’équipe, selon la situation présentée et les objectifs déterminés.

L’accompagnateur demande un emploi du temps à son client ; comment son planning est organisé, ses études, son travail, ses entrainements, ses compétitions, ses auditions, etc. comment s’organise aussi sa vie de famille et son travail s’il est séparé de son activité sportive ou artistique. Il va mettre en place quelques rendez-vous pour des entretiens d’une heure à une heure trente, placés d’avance dans l’organisation annuelle pour favoriser l’observation de la progression du client.

L’accompagnateur écoute, pose des questions dans le but de déclencher des interrogations sur chaque étape de la préparation personnelle de son client, que ce soit dans le cadre du sport, d’une promotion professionnelle, d’une prise de parole, d’une démonstration artistique. Son rôle est de cibler petit-à-petit tout événement, action, état, mots, regards, mouvement, pensée qui est soit positive pour s’en servir comme levier, soit négative pour la transformer ou l’éliminer, selon le besoin immédiat et l’objectif à atteindre. Il ne prend pas la place d’un entraineur sportif ou artistique, ni d’un directeur artistique, entrepreneur ou d’un parent, d’un professeur.

Il n’a pas forcément à être présent lors d’un entrainement ou d’une compétition, afin de rester très ouvert sur le ressenti de son client. Son travail se fait en amont et en aval de situations vécues par le client qui lui, apprendre à décrire exactement ce qu’il s’y passe, ce qu’il fait, voit, entend, ce qu’il ressent, comment il bouge ou anticipe, ce qu’il souhaite changer.

Le rôle de l’accompagnateur n’est pas de conseiller mais d’amener le client à réfléchir sur ce qu’il est vraiment, là maintenant, aujourd’hui, sur ce qui lui convient le plus, le moins, ce dont il a réellement besoin à chaque étape de sa pratique, quelle qu’elle soit. le client apprend à mieux se connaitre en profondeur, à extraire  le meilleur, à éliminer ou vaincre le pire.

Cette progression active pas à pas peut faire varier les intentions, l’évolution du client vers de nouveaux objectifs, capacités physiques, psychiques et mentales.

L’accompagnement est toujours bienveillant.

L’accompagnateur n’est pas un ami, pas un fan, pas un supporter, il n’enseigne pas, il dirige les entretiens, cible les éléments déterminants dans la progression souhaitée de son client. Il écoute son client sans aucun jugement et dans une totale confidentialité.

Latest Comments

Aucun commentaire à afficher.

Laisser un commentaire